Publications

Radios

 

Logo de France Culture

France Culture

«Le Temps des libraires»
Christophe Ono-Dit-Biot

Lundi 15 juin 2015
Aujourd'hui Emily Vanhée de la
librairie Les Lisières, à Roubaix,
nous présente un roman français:
Un roman anglais,
de Stéphanie Hochet,

Site: Le Temps des libraires

 

Logo de RFI

RFI

Vous m'en direz des nouvelles
Présenté par Jean-François Cadet

Mercredi 17 juin 2015 à 13h10

Site: Vous m'en direz des nouvelles

Logo de Contact FM

Contact FM

«des livres et vous»
Valérie Cascio

Jeudi 13 novembre 2014 à 10h

Site: Contact FM

 

Logo de France Culture

France Culture

«Carnet nomade»
Colette Fellous

Samedi 17 janvier 2015 à 20h

Site: Carnet nomade

 

Logo de RTL

RTL

«Laissez-vous tenter»
Bernard Lehut

Lundi 21 avril 2014 à 9h

Site: RTL «Laissez-vous tenter»

 

Logo de France Bleu Vaucluse

France Bleu Vaucluse

«France Bleu Vaucluse tourne les pages»
Nathalie Mazet

Dimanche 20 avril 2014 à 10h

Le coup de coeur de Gilles Paris

Site: France Bleu Vaucluse

 

Logo de France Inter

France Inter
Le 7-9 du week-end

Émission de Patricia Martin

Dimanche 31 mars à 7h15

Site: Le 7-9 du week-end

 

Divers

Lire l'étude de Lilian Auzas
"Voyage en pathologie",
la maladie et les personnages
dans l'œuvre de Stéphanie Hochet

Lire l'article de la psychanalyste et romancière Sarah Chiche à propos de Sang d'encre

Couverture du livre Moutarde douceCouverture du livre Moutarde douce - Éditions PocketMoutarde douce

Éditions Robert Laffont (2001)

Un jeune écrivain, auteur de best-sellers, reçoit des lettres écrites par des adolescentes, toutes différentes, toutes folles de lui. Certaines veulent le rencontrer, d'autres se confier, d'autres encore coucher avec lui... Rien ne semble devoir nuancer leur passion, leurs exigences. Le jeune homme a par ailleurs une femme dans sa vie, mais celle-ci se trouve en prison, probablement pour des (petites) affaires de drogue. Son coeur est pris, il est mieux armé pour se défendre contre la horde qui s'offre à lui. L'écrivain a un ami, Mustapha, à qui il dit la vérité. Ces jeunes filles sont le plus souvent décevantes. De guerre lasse, il accepte de rencontrer deux d'entre elles – les plus insistantes –, mais quand il les voit, il tente d'y échapper en prétextant qu'il aime les garçons et que, d'ailleurs, il a une aventure avec Mustapha. Furieuses et déçues, les filles s'en vont et couchent ensemble. Plus tard, elles lui raconteront afin d'exciter sa jalousie...
Les lettres de ces jeunes femmes alternent avec les considérations personnelles de l'écrivain de plus en plus lointain et, bien que flatté, vaguement écoeuré par la jeunesse, la faiblesse, les excès des filles... Se fondant sur un phénomène très répandu, le courrier féminin des écrivains célèbres, Stéphanie Hochet écrit une comédie moderne par son style et son vocabulaire. C'est le procès ironique et drôle d'une jeunesse grisée au-delà de toute raison par le vedettariat.

 

4ème de couverture:

«Ma collection épistolaire s'enrichit chaque jour de nouveaux joyaux.
Je rends grâces au succès de bien vouloir s'attarder sur moi, le temps qu'il lui plaira, et de me confier l'admiration empressée, l'amitié de jeunes inconnues.

Ces lettres constituent un échantillon de jeune sève charmante, touchante, drôle parfois. Si je n'étais pas esthète, peut-être pourrais-je résister à la tentation d'étudier ces épîtres féminines.

Quoi de plus personnel qu'une lettre de jeune fille? »

Retour sur Publications