Radios

 

Logo de France Culture

France Culture

«Le Temps des libraires»
Christophe Ono-Dit-Biot

Lundi 15 juin 2015
Aujourd'hui Emily Vanhée de la
librairie Les Lisières, à Roubaix,
nous présente un roman français:
Un roman anglais,
de Stéphanie Hochet,

Site: Le Temps des libraires

 

Logo de RFI

RFI

Vous m'en direz des nouvelles
Présenté par Jean-François Cadet

Mercredi 17 juin 2015 à 13h10

Site: Vous m'en direz des nouvelles

Logo de Contact FM

Contact FM

«des livres et vous»
Valérie Cascio

Jeudi 13 novembre 2014 à 10h

Site: Contact FM

 

Logo de France Culture

France Culture

«Carnet nomade»
Colette Fellous

Samedi 17 janvier 2015 à 20h

Site: Carnet nomade

 

Logo de RTL

RTL

«Laissez-vous tenter»
Bernard Lehut

Lundi 21 avril 2014 à 9h

Site: RTL «Laissez-vous tenter»

 

Logo de France Bleu Vaucluse

France Bleu Vaucluse

«France Bleu Vaucluse tourne les pages»
Nathalie Mazet

Dimanche 20 avril 2014 à 10h

Le coup de coeur de Gilles Paris

Site: France Bleu Vaucluse

 

Logo de France Inter

France Inter
Le 7-9 du week-end

Émission de Patricia Martin

Dimanche 31 mars à 7h15

Site: Le 7-9 du week-end

 

Divers

Lire l'étude de Lilian Auzas
"Voyage en pathologie",
la maladie et les personnages
dans l'œuvre de Stéphanie Hochet

Lire l'article de la psychanalyste et romancière Sarah Chiche à propos de Sang d'encre

Articles de presse pour Les infernales

Logo du magazine Le MagueLe Mague (Frédéric Vignal) - Juin 2005

«Les Amitiés lapidaires»

Au royaume des impostures littéraires vous ne trouverez pas le nom de Stéphanie Hochet.
A lire au moins une fois avant une autre relecture et beaucoup d'autres ensuite. (...)

Lire la suite...

 

Logo du site aVoir-aLireaVoir-aLire (Carole Zalberg) - Juin 2005

Pour décrypter ce jeu de rôles ciselé à la virgule près, mieux vaut savoir que, dans la langue très personnelle de l'auteur, le pouvoir est toujours un faux ami...

 

Lire la suite...

 

Logo du magazine L'ExpressL'Express (Jacques Duquesne) - Mai 2005

«Un regard aigu sur la vie»

Une étrange et prenante histoire de domination, qui fait parfois penser à Amélie Nothomb. A ceci près qu'il n'y a pas ici la moindre trace d'humour, seulement un regard aigu sur la vie, sur les vies. Une version amère, presque désespérante. Le titre, d'ailleurs, dit tout: Les Infernales. On le sait: l'enfer, c'est l'Autre. (...)

Lire la suite...

 

Logo du site PariscilaculturePariscilaculture (Stéphanie Joly)

Les infernales, de Stéphanie Hochet

Au jeu des vases communicants, tous les perfides s’entendent et dans la tourmente, «on se trompe souvent de personne à détester».(...)

Lire la suite...