Radios

 

Logo de France Culture

France Culture

«Le Temps des libraires»
Christophe Ono-Dit-Biot

Lundi 15 juin 2015
Aujourd'hui Emily Vanhée de la
librairie Les Lisières, à Roubaix,
nous présente un roman français:
Un roman anglais,
de Stéphanie Hochet,

Site: Le Temps des libraires

 

Logo de RFI

RFI

Vous m'en direz des nouvelles
Présenté par Jean-François Cadet

Mercredi 17 juin 2015 à 13h10

Site: Vous m'en direz des nouvelles

Logo de Contact FM

Contact FM

«des livres et vous»
Valérie Cascio

Jeudi 13 novembre 2014 à 10h

Site: Contact FM

 

Logo de France Culture

France Culture

«Carnet nomade»
Colette Fellous

Samedi 17 janvier 2015 à 20h

Site: Carnet nomade

 

Logo de RTL

RTL

«Laissez-vous tenter»
Bernard Lehut

Lundi 21 avril 2014 à 9h

Site: RTL «Laissez-vous tenter»

 

Logo de France Bleu Vaucluse

France Bleu Vaucluse

«France Bleu Vaucluse tourne les pages»
Nathalie Mazet

Dimanche 20 avril 2014 à 10h

Le coup de coeur de Gilles Paris

Site: France Bleu Vaucluse

 

Logo de France Inter

France Inter
Le 7-9 du week-end

Émission de Patricia Martin

Dimanche 31 mars à 7h15

Site: Le 7-9 du week-end

 

Divers

Lire l'étude de Lilian Auzas
"Voyage en pathologie",
la maladie et les personnages
dans l'œuvre de Stéphanie Hochet

Lire l'article de la psychanalyste et romancière Sarah Chiche à propos de Sang d'encre

Articles de presse pour Le néant de Léon

 

Logo de Ciné-RevueCiné-Revue - Janvier 2003

«Une critique acerbe de notre société»

«Le néant de Léon» nous amène tout naturellement à nous interroger sur nos propres attentes de la vie… (...)

 

Lire la suite...

 

Logo du magazine Le PointLe Point (Amélie Nothomb) - Janvier 2003

«C'est atroce et cela fait rire.
Une lecture d'un plaisir absolu.»

Lire la suite...

 

Logo du magazine Le PointLiaisons Sociales Magazine - Janvier 2003

«Une piquante chronique familiale, pétrie d'humour»

«Si Paul Sybar, promu PDG de la Fédération des chemins de fer à 42 ans, excelle en entreprise, il est incapable de communiquer avec Léon, son fils de 15 ans et sa parfaite antithèse. Aussi dépourvu d'ambition qu'il en est l'incarnation. Une véritable énigme pour le quadragénaire rangé. Comme l'est René, connu au lycée, qui a préféré le volant d'un taxi à une carrière dorée. A vouloir les «aider», Paul y laissera des plumes.
Sur fond de crise de la quarantaine et de choc générationnel, Stéphanie Hochet nous sert une piquante chronique familiale, pétrie d'humour.»