Radios

 

Logo de France Culture

France Culture

«Le Temps des libraires»
Christophe Ono-Dit-Biot

Lundi 15 juin 2015
Aujourd'hui Emily Vanhée de la
librairie Les Lisières, à Roubaix,
nous présente un roman français:
Un roman anglais,
de Stéphanie Hochet,

Site: Le Temps des libraires

 

Logo de RFI

RFI

Vous m'en direz des nouvelles
Présenté par Jean-François Cadet

Mercredi 17 juin 2015 à 13h10

Site: Vous m'en direz des nouvelles

Logo de Contact FM

Contact FM

«des livres et vous»
Valérie Cascio

Jeudi 13 novembre 2014 à 10h

Site: Contact FM

 

Logo de France Culture

France Culture

«Carnet nomade»
Colette Fellous

Samedi 17 janvier 2015 à 20h

Site: Carnet nomade

 

Logo de RTL

RTL

«Laissez-vous tenter»
Bernard Lehut

Lundi 21 avril 2014 à 9h

Site: RTL «Laissez-vous tenter»

 

Logo de France Bleu Vaucluse

France Bleu Vaucluse

«France Bleu Vaucluse tourne les pages»
Nathalie Mazet

Dimanche 20 avril 2014 à 10h

Le coup de coeur de Gilles Paris

Site: France Bleu Vaucluse

 

Logo de France Inter

France Inter
Le 7-9 du week-end

Émission de Patricia Martin

Dimanche 31 mars à 7h15

Site: Le 7-9 du week-end

 

Divers

Lire l'étude de Lilian Auzas
"Voyage en pathologie",
la maladie et les personnages
dans l'œuvre de Stéphanie Hochet

Lire l'article de la psychanalyste et romancière Sarah Chiche à propos de Sang d'encre

Drapeau italienInterviews dans la presse italienne

 

Interviews

 

Logo du blog Les chroniques de MandorLes chroniques de Mandor
Juin 2014

J’ai déjà dit par deux fois, ici, tout le bien que je pensais de l’œuvre de Stéphanie Hochet. Je l’ai reçu pour Les éphémérides et pour Sang d’encre. Je ne vais donc pas répéter qu’elle est l’une des plus brillantes, insolentes et incisives plume de la littérature française.

Stéphanie Hochet revient avec un essai, un éloge sans concession sur les chats. J’ai commencé ce livre avec appréhension tant l’intérêt du sujet ne me sautait pas aux yeux. Et puis, je me suis fait piéger. Une nouvelle fois. Happé par le style, le ton et le propos. Elle a réussi à me fasciner sur ce petit animal que j’ai toujours su éviter tant je suis allergique à lui. Un exploit!

Le 24 avril dernier Stéphanie Hochet est venue une nouvelle fois à l’agence pour évoquer cet essai superbement écrit et passionnant. (...)

Lire la suite...

 

C'était au café de la Mairie de saint-Sulpice.
Soirée littéraire avec Pia Petersen.
Au programme "Sang d'encre" et "Un écrivain, un vrai".
Merci à Wilson pour la vidéo (BastilleTV) et à Kevin Juliat.

 

Entretien avec Stéphanie Hochet

(FuoriAsse – Officina della Cultura. Speciale n. 1 sul XXVI Salone Internazionale del Libro)

Cliquer pour agrandir

Stéphanie Hochet avec Claudio Morandini

Couverture du magazine FuoriAsseClaudio En 2012, en Italie, il y a eu une pléthore de livres de fiction inspirés par la fin du monde. Dans certains cas, on se trouvait devant des histoires liées à la soi-disant prophétie maya; dans d'autres cas, cette prolifération de catastrophes littéraires semble être le reflet des incertitudes et des angoisses de l'époque dans laquelle nous vivons; dans ton cas, nous sommes plutôt confrontés à un roman qui utilise le thème de la fin du monde pour explorer autre chose – la nature humaine, je crois, la vie de l'homme en relation avec le temps. Es-tu d'accord? (...)

Lire la suite...

 

Logo du blog Les chroniques de MandorLes chroniques de Mandor
Juin 2013

Stéphanie Hochet:
interview pour Sang d`encre

Je ne vais pas tergiverser longtemps, Stéphanie Hochet est l’une des plumes féminines françaises qui m’intéressent le plus ces dernières années. Il y a un an tout juste, je la recevais ici à l’occasion de la sortie de son précédent roman, Les éphémérides, qui m’avait déjà fortement impressionné. En lisant l’incisif et puissant Sang d’encre, on pénètre autant dans la chair de l’Homme que dans son âme. En peu de mots, juste l’essentiel et l’efficace. Encore une fois, Stéphanie Hochet, laissera en moi des traces indélébiles de son œuvre. Je me souviendrai «à vie» de cette fiction. Le 23 avril dernier, l'auteure est revenue à l'agence, pour une interview (évidemment) marquante...(...)

Lire la suite...

 

Logo du choix des librairiesBabelio - Mai 2013

L'entretien de Stéphanie Hochet avec Babelio:
Sang d`encre

La phrase latine "vulnerant omnes, ultima necat" ("Toutes blessent, la dernière tue") est au cœur de votre roman. Que signifie-t-elle pour le narrateur?

Le narrateur découvre cette phrase latine lors d`un voyage en Italie. Cette inscription se trouve sur les cadrans solaires de l’Antiquité, elle désigne les heures qui passent, le temps qui file et finit par tuer. Elle est frappante car assez mystérieuse: son sens n’est évident que si on sait où elle a été gravée... (...)

Lire la suite...

 

Logo de France InterFrance Inter
Le 7-9 du week-end

Émission de Patricia Martin

Dimanche 31 mars à 7h15

Site: Le 7-9 du week-end

 

Couverture du livre Sang d'encreThe next big thing, d’après une initiative de Nicolas B. Wulf.
Questionnaire traduit par Fabien Lyraud.

Comme l’écrivait Frédérique Deghelt, The next big thing, est une formule plus heureuse que le fameux prochain gros truc. Mais que ce soit par modestie ou par désir d’éviter la pression inhérente à chaque sortie de livre, je préfère me rappeler que ma prochaine publication aux éditions des Busclats est ce qu’on nomme un «pas de côté», une entreprise littéraire un peu différente et dont je réservais le résultat aux éditrices de cette maison: Marie-Claude Char et Michèle Gazier. The next big thing est-il a big thing? Oui pour moi mais je préviens tout de suite: cette fiction est serrée comme un poing, et elle fait 97 pages, mais on ne mesure pas le big en nombre de pages, non? (...)

Lire la suite...

 

Logo de France InterLa Matinale de France Inter

L'émission du samedi 18 août 2012

 

Les éphémérides a été cité comme livre coup de coeur de la libraire Michelle Ferradou (La Terrasse de Gutenberg, Paris 12ème) dans l'émission de La Matinale de France Inter.
En compagnie des livres de Michèle Gazier, Carole zalberg et Cyrille Martinez.

 

Logo du magazine Paris-ci la cultureParis-ci la Culture (Stéphanie Joly)

Entretien avec Stéphanie Hochet, pour Les éphémérides

«Existe-t-il expérience plus forte que de vouloir peindre une odeur?». C’est l’interrogation d’un de vos personnages. Ne peut-on pas considérer qu’en tant qu’écrivain vous cherchez à peindre avec des mots? N’est-ce pas aussi fort, aussi difficile? (...)

Lire la suite...

 

Logo du site La Cause littéraireLa Cause littéraire (Valérie Debieux) - Juin 2012

Entretien avec Stéphanie Hochet - Les éphémérides

Cliquer pour agrandir

Photo de Stéphanie Hochet - Copyright Fred PortelSeize écrivains sont invités, cette année, à «poser leur valise» à la Villa Yourcenar. Stéphanie Hochet en fait partie et a séjourné, ce mois de mai, dans la maison de la grand-mère paternelle de Marguerite Yourcenar à Saint-Jans-Cappel en compagnie de Jean-Lorin Sterian et Anne-Constance Vigier. De sa paisible retraite d’écriture, Stéphanie Hochet m’a accordé un entretien au sujet de son huitième roman, remarquable composition de fresques superposées. (...)

Lire la suite...

 

 

 

Logo du site Le blog d'un littéraireLe blog d'un littéraire (Kevin Juliat) - Mars 2012

Le Questionnaire de... Stéphanie Hochet

Chaque semaine, un écrivain répond à dix questions, qui nous permettront de mieux le connaître et le comprendre. Cette fois-ci, c’est Stéphanie Hochet qui nous éclaire sur son dernier roman, «Les éphémérides», publié chez Rivages. Une œuvre riche et plaisante, littéraire à souhait, qu’elle nous conte à merveille au travers de ces quelques questions…

Lire la suite...

 

Logo du site Envie d'écrireenviedecrire.com - Mars 2012

La vie réelle des écrivains

Nombreux sont ceux qui pensent que la vie des écrivains est une vie rêvée.
Stéphanie Hochet (Les Ephémérides, Rivages, 2012) remet les pendules à l’heure en décrivant la vie réelle des écrivains. Entre travail, séances de promotion chronophages et médiatisation pas toujours rémunératrice…

Cette vidéo a été réalisée dans le cadre du salon du livre de Paris 2012. La table-ronde organisée par la SGDL sur le thème: «Droits d’auteur et lieux communs, autoportraits de l’auteur au travail» a réuni le 18 mars des auteurs ayant collaboré au recueil publié par la SGDL «Autoportraits de l’auteur au travail»: Ingrid Astier, Sabine Bourgey, Stéphanie Hochet, Dominique Le Brun. Introduction par Sandra Travers de Fautrier. Modération Catherine Pont-Humbert.


La vie réelle des écrivains par enviedecrire

 

TV Tours - Mars 2012

Chronique "Des livres et vous", Erwan Larher, in la quotidienne "Tout sur un plateau" présentée par Emilie Leduc on TV Tours. Aujourd'hui : Sybille Grimbert, Stéphanie Hochet et Emilie de Turckheim

 

 

RAI d'Aoste - Mars 2011

Stéphanie Hochet est interviewée par le journaliste Giulio Cappa à propos de son dernier roman "La distribution des lumières" (Flammarion, 2010)

Logo de Pilc MagPilc Mag (Stéphanie Joly) - Septembre 2010

«On écrit pour devenir quelque chose», Entretien avec Stéphanie Hochet

Pouvez-vous nous parler de Jacques Chessex, disparu l’année dernière? C’est l’une des personnes à laquelle vous dédiez ce livre.

Stéphanie Hochet. ... Il représente pour moi l’auteur baroque par excellence, mêlant l’érotisme et la mort au nom d’une quête mystérieuse sinon mystique. Son goût pour les créatures hors norme (les monstres, les ogres) rappelle l’effroi qu’on éprouvait quand, enfant, on lisait des contes. [...] J’ai eu la chance de le rencontrer sur un plateau de télévision. Après l’émission je suis allée lui parler, lui dire mon admiration. Physiquement, il était très impressionnant, c’était un beau vieillard pas très grand mais il avait un regard fort. Je crois qu’il sondait les âmes, calmement, avec bienveillance. Il a souhaité lire mes livres, je les lui ai envoyés. Il m’a écrit ensuite une lettre inoubliable dans laquelle il disait: «Vous faites partie de mes fous».
Sa mort m’a bouleversée. (...)

Lire la suite...

 

Prix de Lilas 2009

 

Logo du blog ombrelarveOmbrelarve (Claudio Morandini) - Janvier 2009

Interview avec Claudio Morandini, écrivain italien

C. M.: Tous les livres racontent au moins une histoire. Mais quelle est l’histoire vécue par ton dernier livre? Peux-tu résumer les aventures (les «combats»…) de ton écriture à propos de ton roman jusqu’au happy end?

Lire la suite...

 

Logo du magazine Paris-ci la cultureBFML (Dennis Pereira-Egan) - Décembre 2008

 

Stéphanie HochetEntretien avec Stéphanie Hochet

 

1975: Naissance de Stéphanie Hochet à Paris, le 20 mars.
1996: Après une maîtrise sur le théâtre élisabéthain, elle enseigne le français à Glasgow en Écosse. Professeur assistante dans un quartier catholique et un autre protestant, c'est une expérience qui l'enrichira.

Écouter la suite...

 

AuteurTV - Octobre 2007

"Le frisson poétique"

Stéphanie cherche la forme idéale, entre poésie et roman. Elle évoque l'incarnation dans ses personnages, se demande s'il faut les aimer et finit sur la notion de progrès.

"Le «je» comme potentialité de soi" Stéphanie évoque son implication, le 'je' dans ses textes, parle de son niveau d'engagement et raconte une petite honte d'écrivain.

"L'expérience du mal"

Stéphanie évoque ses thèmes récurrents, la difficulté d'écrire une histoire d'amour, et pourquoi , chez elle, tout commence en milieu de journée. Elle répond à la question «clavier ou stylo?» et conclut sur les pannes d'inspiration.

 

Logo du magazine Le MagueLe Mague (Frédéric Vignal) - Juin 2005

Interview de l'écrivain Stéphanie Hochet par Frédéric Vignal

Petite jeune femme trentenaire brune à l'air bien décidé, Stéphanie Hochet a décidé de vivre pour et par la Littérature, en rendant hommage aux mots et aux écrivains qu'elle admire avec discrétion, talent et dignité. Son dernier roman Les Infernales (Stock) met en scène l'étrange destin de deux ex petites filles devenues femmes puis vieilles femmes et qui auront pendant toute leur existence un lien de dépendance réciproque, d'amitié forte. Un binôme vénéneux et pluriel. Rencontre avec un écrivain de la nouvelle génération qui, elle, ne fait aucune compromission avec son Art. (...)

Lire la suite...